Une autoroute transformée en parc à Séoul

Que faire d’une vieille autoroute aérienne en plein centre ville ? À Séoul, au lieu de la détruire, elle est devenue… piétonne ! A l’instar de la High Line de New York, de la Coulée verte de Paris, l’ancienne autoroute aérienne qui franchissait la gare centrale de la capitale de Corée du Sud a été transformée en jardin !

Le studio MVRDV de Winy Maas, architecte néerlandais, a ici imaginé une reconversion pour l’autoroute : celle d’une promenade plantée. Inaugurée en mai 2017, la promenade a tout de suite séduit les habitants qui peuvent ainsi traverser les rails de la gare centrale et les boulevards. Ils franchissent désormais ce fleuve de ferrailles et de moteurs qui vrombissent pour rejoindre chaque côté de la ville sans l’encombrement des passages piétons et la circulation chaotique, ayant ainsi la tête au dessus de la pollution.

Le nom du parc, Seoullo 7017, fait référence aux dates marquantes de la structure (1970 pour la construction de l’autoroute et 2017 pour la création de la promenade) mais aussi au 17 de sections de la structure et au 17m de hauteur de celle-ci ! Appelé skygarden, ce pont se veut une ode à la nature coréenne et est composé de nombreuses plantes mises dans de grands pots en béton servant aussi de bancs. Les espèces végétales de la région coréenne y sont toutes représentées.

Pour les mettre en valeur, chaque pot se pare de lumières bleues et sert ainsi d’illumination lorsque la nuit tombe. Le lieu a été pensé comme une pépinière pour la ville, les plantes étant mises en pot sur la promenade puis plantées dans la ville une fois la croissance développée.

Les plantes sont réparties selon leur famille, afin de constituer une classification en plein air des espèces végétales de Corée. La promenade est ponctuée par endroits d’activités (d’activateurs selon l’architecte), comme un observatoire, un café, une jardinerie, un lieu de repos, une galerie, une serre et même une bibliothèque dédiée à la botanique.

On trouve aussi un bassin ou des trampolines ! L’autoroute est donc devenue un véritable jardin botanique rempli d’activités au dessus de rails et de grands boulevards ! Un bel exemple de reconversion à destination des habitants, qui donne espoir pour le devenir des infrastructures urbaines en perdition pour des espaces urbains plus accueillants et naturels demain !

 

Source : Lumièresdelaville

%d blogueurs aiment cette page :