Robots de tonte : on ne les arrêtera plus !

Les robots de tonte conçus pour les particuliers sont désormais chose courante. C’est différent lorsque ces machines sont utilisées dans les espaces verts publics, et donc par des instances locales. Dans ce cas, la tonte du gazon semble encore, dans la plupart des esprits, incomber à de lourdes machines thermiques manoeuvrées par des employés.

Le fait que les robots de tonte soient encore si peu utilisés dans le monde professionnel est lié à de nombreux inconvénients, des facteurs que nous énumérions dans notre texte introductif. Il suffit de penser à l’aspect souvent très morcelé des pelouses, au fait qu’il faille poser un câble qui pourrait occasionner des problèmes en cas de travaux au niveau du sol, à la nécessité d’une alimentation électrique continue du chargeur, à la possibilité d’atteindre tous les coins et recoins d’une parcelle, etc.

Le fabricant suédois Husqvarna lance aujourd’hui une solution intéressante pour l’entretien professionnel des espaces verts, CEORA™. Une machine qu’on pourrait qualifier de révolutionnaire, en raison de ses caractéristiques complètement nouvelles. La CEORA peut ainsi tondre jusqu’à huit terrains de football, de jour comme de nuit et de manière totalement autonome. Certes, cette tondeuse est électrique et donc silencieuse, mais ses avantages ne s’arrêtent pas là. C’est un robot étonnamment léger, équipé de lames offrant une sécurité très poussée, et il est capable de détecter et d’éviter des objets. Le fabricant fait également savoir qu’à l’avenir, le CEORA sera complété par toute une série d’accessoires, ce qui permettra de l’utiliser également pour effectuer des apports d’engrais, créer des effets visuels de bandes ou rassembler des balles de golf perdues.

Selon son fabricant, ce nouveau robot à grande échelle fait diminuer les coûts d’environ 30 % par rapport aux tondeuses conventionnelles du commerce. Plus léger, il recourt en outre à une technologie de coupe spéciale qui permet d’obtenir un gazon plus vert et plus dense, et la possibilité d’effectuer des tontes plus fréquentes. Plus besoin pour les professionnels de tondre à la main, il leur suffit d’indiquer sur leur smartphone quand, comment et où la machine devra effectuer la tonte. Le robot procèdera ensuite bande par bande. Pour son entretien, il suffit de remplacer les lames à temps et de nettoyer régulièrement la machine.

Système de navigation par satellite

Fait intéressant, le robot dispose de son propre système de navigation, EPOS, qui permet aux responsables des greens d’effectuer des tontes d’une hauteur très précise. Ils peuvent aussi signaler certaines zones à part et leur attribuer des fréquences et des hauteurs de coupe différentes. L’application Fleet Services permet aux utilisateurs de surveiller de près tous les robots de leur flotte. Ils disposent également de leur propre programme d’entretien et d’assistance (Up- Care). On notera également que ce nouvel appareil recourt à un système à ultrasons pour détecter les objets à distance afin de ralentir à leur approche et les contourner. En évitant le plus possible les interruptions et les arrêts indésirables, ce dispositif augmente le temps productif. Les terrains de golf et de football, ainsi que les propriétaires de terrains publics et commerciaux, réduiront ainsi de manière considérable leur empreinte carbone, puisque le tout fonctionne sans émission.

Disponibilité

Husqvarna annonce le lancement de deux modèles, CEORA™ 544 EPOS et CEORA™ 546 EPOS. Ceux-ci seront disponibles en Belgique, en Suède, au Danemark, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France, en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en Pologne dès le premier trimestre de 2022, auprès de partenaires professionnels sélectionnés

www.husqvarna.com

%d blogueurs aiment cette page :