Robots de tonte : Design intelligent

Outre l’automatisation, la connectivité, l’intelligence artificielle et d’autres gadgets technologiques, les constructeurs s’efforcent aussi d’améliorer la forme des robots de tonte et de proposer toutes sortes d’accessoires tels que câbles périphériques, appareils de pose de câble, abris, voire une nettoyeuse de robot et un propre atelier d’entretien.

Design et accessoires

« Pour ce qui est des accessoires, les utilisateurs veulent aujourd’hui avoir l’embarras du choix. Ils veulent par exemple que leur machine soit toujours au sec, et que le rechargement ne se fasse pas en plein soleil l’été. Et de plus en plus d’entre eux souhaitent la neutralité énergétique, avec des solutions de recharge à panneau photovoltaïque », explique Bart van Hal (Husqvarna).

Autres applications des tondeuses robotisées

Selon Willy Kempeneer (Robotspecialist.be), le problème du vandalisme constitue aussi une priorité importante. « Notre robolift est un accessoire intéressant pour les entrepreneurs de jardinage, les services publics et toutes sortes d’établissements. Il offre une réponse aux éventuels actes de vandalisme. Le jour, le robot se repose sous terre. Il ne sort que le soir, lorsque le risque de vandalisme est beaucoup plus faible. Il tond alors la nuit et retourne se coucher avant l’aube. »

Empêcher le vandalisme – nous ne pouvons pas éviter le vandalisme avec notre capot à double paroi mais bien en limiter les effets grâce à la grande robustesse de la carrosserie – me semble très important aussi. Mais les machines doivent également résister à toutes les conditions atmosphériques et aux surfaces rugueuses », estime Geoffrey de Bloeme (Yamabiko Europe).

« Sur le plan de l’ergonomie, nous allons essentiellement jouer sur le fait qu’un robot de tonte doit pouvoir se faufiler facilement partout. Nous misons également beaucoup sur ces petits extras qui améliorent encore la tonte. Comme un groomer qui suit le robot pour offrir un résultat de tonte encore plus uniforme. Ou une protection de la station de charge contre la foudre grâce à un fusible supplémentaire pour le fil périmétrique comme pour l’alimentation. Les trois ou cinq plateaux de coupe fonctionnent de façon indépendante, ce qui permet à chaque plateau de coupe de suivre les ondulations du gazon et ainsi de protéger les couteaux. On trouve encore de grandes roues arrière réduisant au maximum la pression au sol sur le gazon. Cela nous permet de réduire le compactage du sol. »

www.husqvarna.com
www.robotspecialist.be
www.yamabiko.eu


Texte : Jan Hoffman

%d blogueurs aiment cette page :