Premier écran antibruit formé par des bambous vivants

À titre expérimental, les Pays-Bas ont décidé de tester les avantages d’un écran antibruit formé par des bambous vivants : une bambouseraie de 6 mètres de profondeur absorbe le bruit du trafic pour ainsi dire aussi bien qu’un écran antibruit traditionnel.

 

Preuve pratique

La province de Hollande-Septentrionale, le Rijkswaterstaat, la Stadsregio Amsterdam et la commune d’Amsterdam viennent de démarrer un projet pilote pratique le long de la Schagerweg (N245) dans la commune de Langedijk qui vise à examiner si un écran antibruit formé par des bambous vivants peut être considéré comme une alternative sensée, durable et avantageuse aux écrans antibruit qui bordent traditionnellement les routes néerlandaises. Une haie de bambous de 150 x 6 mètres a ainsi été plantée.

 

Les avantages du bambou

Selon les prévisions, le bambou devrait absorber le bruit au lieu de le refléter. La réflexion du bruit est une source de pollution acoustique à l’entrée et à la sortie des axes de circulation essentiellement. Le bambou est, par ailleurs, plus écologique. Quant aux coûts d’aménagement, ils sont 1,5 à 2 fois moindres que dans le cas d’un écran traditionnel en matériau dur à base de béton et d’acier, par exemple. L’aspect extérieur des écrans acoustiques joue, par ailleurs, un rôle dans la qualité de vie des riverains. Enfin, l’essai pratique devrait également mettre en évidence d’autres effets connexes positifs concernant notamment le cycle des matériaux (du berceau au berceau).

La variété Fargesia robusta « Campbell » a été sélectionnée pour ce projet pilote compte tenu de son pouvoir d’atténuation du bruit, de sa résistance au froid, de sa résistance aux maladies, de sa rigidité et son comportement à l’usure.

www.bamboegeluidsscherm.nl

%d blogueurs aiment cette page :