Moins de jaune, plus de vert aux Champs-Élysées

Mandaté par l’association de propriétaires et d’exploitants bordant les Champs-Élysées, l’architecte Philippe Chiambaretta a imaginé un avenir plus radieux pour l’artère touristique, devenue autoroute urbaine polluée et aire de manifestations agitées.

Après 21 samedis de gilets jaunes, de barricades et de fumigènes, les Champs-Élysées ont grise mine. En réalité, cela fait bien longtemps que les parisiens fuient l’harassante balade sur « la plus belle avenue du monde », artère touristique devenue autoroute urbaine polluée. Tout ça n’étant pas bon pour le commerce, le comité Champs-Élysées, association de propriétaires et d’exploitants bordant l’avenue, tente régulièrement d’attirer l’attention de l’État et de la ville de Paris en finançant des études prospectives. C’est à Philippe Chiambaretta de projeter un avenir plus radieux pour ce symbole national. Avec une réflexion basée sur le végétal, le confort des piétons, les nouvelles mobilités et une programmation événementielle attractive, l’architecte espère « réenchanter les Champs-Élysées ».

Canopée, patinoire et Arc de triomphe
Les propositions de Philippe Chiambaretta, qui a sollicité une équipe pléthorique d’experts dans tous les domaines (culture, nouvelles technologies, commerce, promotion immobilière, histoire, paysage, gestion des flux, etc.), sont osées: réduction de moitié de la voirie ; remplacement des pavés par un revêtement plus silencieux ; création d’îlots de fraicheur en laissant les arbres former une canopée et en végétalisant les trottoirs ; harmonisation de l’esthétique des terrasses, etc. Idem pour la transformation des échangeurs routiers que sont devenues les places de l’Étoile et de la Concorde. La première est élargie, la deuxième voit  ses cheminements piétons s’agrandir et un lien transversal se créer pour relier le jardin des Tuileries. Et pourquoi ne pas envisager l’installation d’une patinoire aux pieds de l’Arc de triomphe en hiver, et d’une plage en été, pour attirer les parisiens sur le Champs comme sur les berges de la Seine? Un projet ambitieux à « coconstruire avec la Ville et l’État », assure le comité Champs-Élysées, qui espère convaincre la prochaine équipe municipale d’intégrer ces quelques idées à son programme.

PHOTOS PCA-STREAM

Source: amc-archi.com

%d blogueurs aiment cette page :