Mettre le végétal et le paysage au service des villes moyennes

Le premier baromètre des territoires réalisé par Ipsos pour Villes de France met en avant les atouts et défis des villes moyennes où le paysage et le végétal peuvent jouer un rôle.

En matière de type de commune, les Français affichent une préférence pour les villes moyennes: s’ils avaient à choisir, 43% vivraient dans une ville moyenne, contre 35% dans une commune rurale et 22% dans une grande ville. Dans la commune où ils devraient habiter, les éléments que les Français recherchent le plus sont la tranquillité / le calme (43%), le sentiment de sécurité (31%) et la proximité de la nature (26%). Des éléments auxquels la présence d’espaces verts peut contribuer. Dans les villes moyennes, ces aspects de qualité de vie atteignent un meilleur niveau de satisfaction que dans les métropoles et à Paris.
Cependant, les résultats du baromètre des territoires montrent aussi que dans les villes moyennes, le niveau de satisfaction des Français à l’égard des services (transport, commerce, offre culturelle et de loisirs…) est inférieur à celui des grandes villes et 86% considèrent que les centres-villes des villes moyennes sont en train de mourir.

En améliorant le cadre de vie, en apportant de nombreux bienfaits aux citadins (santé physique et mentale, environnement, climat social), le végétal et le paysage peuvent aider le cœur de ville à retrouver son attractivité économique, commerciale et touristique. C’est sur cet argumentaire que VAL’HOR a conçu une vidéo, dans le cadre du programme national « Action Cœur de Ville » lancé par le Ministère de la Cohésion des territoires pour les villes moyennes, afin d’encourager les élus à faire appel aux professionnels du végétal et du paysage pour redonner vie aux cœurs de ville.

Sources : Citeverte.com

%d blogueurs aiment cette page :