McDonald’s ouvre un restaurant à bilan énergétique neutre

McDonald’s a récemment ouvert son tout nouveau restaurant phare hautement durable, au sein du parc Disney World d’Orlando, en Floride. McDonald’s vise à être le premier établissement en restauration rapide « zéro émission » au monde. L’installation par Sempergreen de deux murs végétaux extérieurs complète l’expérience durable de ce projet emblématique.

Design vert et durable

Le cabinet d’architectes Ross Barney, de Chicago, a souhaité que l’approche durable du bâtiment soit clairement visible. Il a donc prévu, à l’entrée du complexe, près de 185 m² de murs végétaux extérieurs de chez Sempergreen. Le bâtiment à ossature métallique est niché dans un paysage luxuriant, où ont été plantées uniquement des espèces indigènes. Pour limiter le ruissellement, les architectes ont prévu un revêtement perméable pour l’esplanade et l’espace repas extérieur, ainsi que deux murs végétaux SemperGreenwalls. En plus de réduire le ruissellement, les murs végétaux nettoient l’air, procurent un effet rafraîchissant et stimulent la biodiversité.

Sélection de plantes adaptées au climat local

Le schéma de plantation des murs végétaux extérieurs a été établi en consultation avec le cabinet d’architectes Ross Barney et le cabinet d’architecture et d’ingénierie CPH, installé en Floride. Les plantes sélectionnées sont adaptées au climat subtropical agréable et ensoleillé de l’État de Floride. Parmi les variétés retenues figurent la Ruellia brittoniana « Katie », une espèce de pétunia aux fleurs violettes, et la Tradescantia spathacea, une plante vivace aux longues feuilles vertes et striées de bandes jaunes.

La plantation des murs végétaux assure le refroidissement naturel du restaurant. Les murs végétaux sont dotés du système d’entretien unique et entièrement automatique de Sempergreen, le Plant Care System. Ainsi, les plantes sont alimentées avec la bonne quantité d’eau et de nutriments. Les murs végétaux sont surveillés à distance, par Internet, ce qui permet d’ajuster au besoin les quantités. Le gestionnaire du bâtiment n’a donc plus à se soucier de l’entretien des plantes.

McDonald’s vise la certification « zéro émission »

Pour ce restaurant pilote, McDonald’s vise, au cours de l’année prochaine, la certification « zéro émission » accordée par l’International Living Future Institute (ILFI). Cette certification viendrait couronner son programme de durabilité Scale for Good.

Le toit du restaurant, conçu en forme de V, est déjà recouvert de plus de 1.000 panneaux solaires, et des panneaux de verre solaire sont déjà installés sur tout le bâtiment. Ensemble, ces panneaux produisent jusqu’à 600.000 kilowatts d’électricité par an. Cette installation devrait suffire, à elle seule, à faire fonctionner le restaurant avec une énergie 100% renouvelable. Pour les dirigeants, la gestion de l’environnement se devait d’être au centre de l’attention, afin que l’image de McDonald’s se construise comme une marque progressiste et moderne.

Lieu test en solutions durables pour les restaurants du monde

Le résultat de ce projet est de créer un restaurant unique en son genre, qui est également utilisé comme lieu test pour les solutions de réduction de consommation d’énergie et d’eau de tous les restaurants du monde. McDonald’s s’est fixé comme objectif global de réduire les émissions de gaz à effet de serre de tous ses restaurants et bureaux de 36 % d’ici 2030, par rapport à 2015.

McDonald’s veut également éduquer ses clients à l’importance des pratiques durables. Le restaurant dispose donc de quelques équipements supplémentaires, comme des vélos électriques que les clients peuvent utiliser pour éclairer les arches dorées au-dessus du magasin. Le jaune de l’enseigne lumineuse M contraste magnifiquement avec la verdure luxuriante du mur végétal. Enfin, des jeux de table permettent aux clients – jeunes et moins jeunes – d’en apprendre plus sur les énergies renouvelables.

« Cette période incertaine ne fait qu’accroître l’importance de l’innovation, qui favorise la sécurité et la durabilité à long terme », déclare Marion Gross, responsable de la chaîne d’approvisionnement de McDonald’s en Amérique du Nord, précisant : « Si la santé et la sécurité dans nos restaurants sont notre priorité absolue, nous devons également rester concentrés sur la création de changements positifs pour nos communautés et la planète. Ce restaurant marque une étape importante dans le parcours de McDonald’s, pour réduire notre empreinte carbone et identifier des solutions significatives dans la lutte contre le changement climatique ».


www.sempergreen.com

%d blogueurs aiment cette page :