Liège / Les places Cockerill et XX août bientôt en pleine forêt?

Au regard de l’objectif d’une végétalisation importante de Liège, François Pottié, conseiller communal de Liège, souhaite que la Ville s’inspire du projet de « Forêts urbaines » de la Mairie de Paris. Les places Cockerill et du XX août se prêtent bien à une végétalisation importante.

Les deux places manquent, en effet, de verdure et la présence des voitures (parquées ou en circulation) ne les rendent pas attractives. Elles sont par ailleurs situées dans un « morceau de ville » fort dense et qui manque d’espaces verts. Les 10 000 mètres carrés pourraient accueillir la première forêt urbaine de la Ville de Liège ! Le projet de DéFI serait de créer sur ces deux espaces la première forêt urbaine de la ville de Liège.

Cette Forêt urbaine s’inscrirait fort bien dans la dynamique de redressement du quartier qui est en marche. Les places Cockerill et du XX août ont connu ces dernières années des changements importants : la mise en place du quai Roosevelt en double sens (2011), la rénovation du théâtre de Liège (2013), l’implantation d’une résidence de kots « André Dumont » (2015), le corridor vélo (2018), la rénovation des façades de l’Université de Liège (en cours) la rénovation de la Grande Poste pour accueillir une pépinière de petites entreprises (2019-2020) ainsi que la piétonisation d’une partie de l’espace devant l’entrée principale de l’ULiège (2019).

En 2015, la Ville avait également présenté un projet de réaménagement de la place Cockerill et du quai-sur-Meuse qui prévoyait notamment la construction d’un parking de 5 niveaux sous la place et un réaménagement en surface qui laissait beaucoup de place à la voiture… Suite à la levée de boucliers d’un grand nombre de liégeois réclamant une place végétale, le projet a été abandonné.

Il est aujourd’hui temps de remettre l’ouvrage sur le métier et de lancer une étude sur projet de réaménagement de cette partie de la Ville de Liège en forêt urbaine. Le chantier pourrait débuter dans la foulée de l’inauguration du tram liégeois, selon François Pottie.

%d blogueurs aiment cette page :