Liège / Lancement de l’écoquartier Rives Ardentes [VIDEO]

Le projet immobilier Rives Ardentes, dont les travaux de la première phase commencent en ce début d’année, s’étendra sur une surface de 25 hectares, réaménagés en logements, commerces et bureaux, dont 200 000 m² d’espaces verts et espaces publics ouverts à tous, le long de la Meuse.

 

Ce projet écologique, durable et 100% belge, baptisé “RIVES ARDENTES” et porté par le consortium NEO LEGIA, composé des développeurs CIT Blaton, Jan De Nul Group et Willemen Groep, est un projet unique en Belgique. Entièrement dédié à la mobilité douce, il comporte de très nombreux espaces verts ouverts au public – plus de 80% du site – et une nouvelle marina qui pourra accueillir près de 80 bateaux. A terme, ce sont près de 2 700 habitants qui pourront vivre dans ce quartier modèle en matière de durabilité.

En tout, 1 325 unités de logements seront développées : des appartements, des maisons individuelles, du cohousing, des maisons kangourous mais aussi des bureaux, maison de repos, hôtel, des commerces, une marina et sa capitainerie, et bien sûr des espaces verts. La différence avec d’autres projets est que ces derniers seront ouverts à tous. Les habitants de Liège et alentours pourront non seulement se promener dans ces espaces mais aussi le long de la marina et de la Meuse. Un mélange d’eau et de nature, une première pour un tel projet immobilier pensé entièrement par des bureaux belges (urbanistes, voiristes, éclairagistes, ingénieurs et architectes) dont BUUR, Gesplan, Lumilux et Acher, Syntaxe/AAST, artau architectures et Altiplan Architects et élaboré en partenariat avec la Ville de Liège.

Un projet écologique et durable

Une des choses les plus remarquables de ce nouveau quartier est qu’aucune voiture ne pourra circuler sur le site. La mobilité douce sera entièrement privilégiée. Le projet bénéficiera d’un parking pour voitures uniquement souterrain. Le site de Rives Ardentes, situé à 5 minutes du centre-ville de Liège, sera desservi par les transports publics, bus, bateaux et tram.

Les espaces ouverts tels que les parcs, jardins, potagers, voies d’eaux représenteront un peu plus de 80% de la superficie totale du site de Rives Ardentes. Le parc Astrid de 4 hectares sera complètement rénové et fera l’objet d’une extension avec des installations sportives (piste d’athlétisme/finlandaise), des installations de bien-être (parcours Vita), des plaines de jeux pour enfants, des zones de quiétude avec jeux de fontaines, plan d’eau et pataugeoires.

Au sein du parc Astrid, le bâtiment dit de l’Equerre sera complètement rénové et réhabilité. Ses futures affectations seront : une crèche, une maison de quartier et des vestiaires/sanitaires pour les sportifs du parc Astrid. Toutes les berges de la darse et de la Meuse seront rénovées et dotées de pontons et d’esplanade fluviale.

Les initiateurs du projet ont voulu profiter de l’emplacement des bords de la darse pour créer une nouvelle marina, qui répond non seulement au besoin de place pour les bateaux qui ne peuvent plus mouiller dans le port de Liège mais aussi pour que les habitants puissent bénéficier d’un nouveau lieu de vie, de promenade et de loisirs.

Deux passerelles seront construites pour permettre de relier le quartier Saint-Léonard à l’éco-quartier. Une plage en gradins sera également réalisée en tête de darse et à proximité de la capitainerie.

Le Grand Palais (5000m² au sol et plus de 20m de hauteur) sera complètement rénové en façade et en toiture dans le respect de la composition architecturale du bâtiment et des matériaux originaux. Des baies vitrées seront créées pour y faire pénétrer la lumière.

Il se verra réaffecté en marché bio, librairie, restaurants bio… Le toit de ce pavillon sera reconverti en potager urbain qui alimentera le marché bio. Le socle qui entoure le Grand Palais sera affecté en une école fondamentale. Enfin, le bâtiment principal sera réaffecté en une salle multisports.

L’ensemble des travaux publics (voiries, impétrants, réseaux, passerelles, darse, berges de Meuse) et des équipements publics (école, crèche, Grand Palais, Equerre…) seront conçus, construits et financés par Neolegia et ensuite livrés gratuitement à la Ville de Liège.

 

Un projet soutenu par la Ville de Liège

L’éco-quartier de Coronmeuse est un héritage de la candidature de Liège à l’Expo 2017. La Ville de Liège soutient le projet de Rives Ardentes, non seulement car il réhabilite le site de Coronmeuse mais aussi parce qu’il propose la création d’un véritable nouvel écosystème, mixte d’un point de vue social et urbanistique. En effet, dès 2023, des bureaux, des commerces, une crèche, des maisons adaptées aux seniors seront installés dans le projet Rives Ardentes. Par ailleurs, au-delà de la mixité générationnelle développée notamment grâce aux maisons kangourous, les logements proposés répondent aussi à un souci de mixité sociale : 10% de chaque lot sera dédié aux logements pour revenus moyens.

« Nous sommes enchantés que le projet réhabilite ces 25 hectares de la Ville de Liège », reconnaît Christine Defraigne, échevine de l’Urbanisme de la Ville de Liège. « La proposition d’éco-quartier développe une mixité de fonctions, avec une mobilité douce, des espaces verts, un écosystème, des points d’eau,… Il offrira un nouveau cadre de vie agréable et une bouffée d’air frais à ses futurs habitants, mais aussi aux Liégeoises et Liégeois dans leur ensemble. »

 

%d blogueurs aiment cette page :