Le Fonds Matelart Appel à projets / Mise en valeur d’espaces publics bruxellois : fête ses 10 ans

Bruxelles compte de nombreux espaces verts, places, parcs et jardins publics où les habitants peuvent prendre l’air et se rencontrer. Mais certains de ces endroits pourraient être davantage mis en valeur. Depuis 10 ans, le Fonds Suzanne et Louise Matelart, géré par la Fondation Roi Baudouin, soutient des projets de rénovation et d’aménagement de petits espaces publics bruxellois afin de rendre ceux-ci plus conviviaux ou plus esthétiques, par l’apport d’une dimension artistique. Un nouvel appel à projets est en cours.

 

Créé en 2011 au sein de la Fondation Roi Baudouin, le Fonds Suzanne et Louise Matelart a pour objectif la mise en valeur et l’amélioration de lieux publics (places, ronds-points, parcs et jardins) dans la Région de Bruxelles-Capitale. Chaque année, le Fonds lance un appel à projets aux 19 communes bruxelloises qui souhaitent rénover et embellir des petits espaces publics par l’intégration d’une dimension artistique (ex. : placement d’une œuvre d’art, réalisation d’une peinture…), ou qui veulent y créer un cadre de vie plus convivial. Depuis sa création, le Fonds a soutenu 10 projets pour un montant total de 123.250 euros.

Afin de célébrer ses 10 années d’existence, les membres du Comité de gestion du Fonds vont à la rencontre des lauréats de ces dernières années, en différents lieux de Bruxelles :

• À Uccle, le rond-point Floride a été embelli par le placement de la sculpture ‘L’anneau’ de l’artiste ucclois Raymond Glorie, la plantation d’une végétation durable et l’installation de mobilier urbain. Ce projet célèbre le patrimoine artistique ucclois, tout en participant à l’amélioration et l’embellissement d’un lieu de rencontre pour tous les habitants du quartier et de la commune.
• À Forest, l’entrée du parc du Bempt a été réaménagée en jardin de plantes tinctoriales, au centre duquel a été installée une œuvre d’art de l’artiste Tatiana Bohm, qui interroge la couleur via des jeux de lumière. Objectif : créer un lieu de rencontre entre les différents publics qui fréquentent ce parc, mais aussi un lieu d’échange de savoirs historiques et botaniques.
• À Woluwe-Saint-Pierre, le projet ‘Colormonbanc’ vise à customiser les bancs présents au sein de la Cité de l’amitié via différentes techniques artistiques. Porté par la maison de jeunes Le Bunker, ce projet veut à renforcer la cohésion sociale, créer des liens intergénérationnels et valoriser l’image de la Cité aux yeux de ses riverains et des habitants de la commune.
• À Anderlecht, une fresque géante et colorée a été réalisée sur les murs de la plaine Liverpool, dans le quartier de Cureghem, par les habitants du quartier eux-mêmes. Porté par le centre de jeunes Rezolution, ce projet voulait donner un moyen aux habitants du quartier de s’approprier l’espace dans lequel ils vivent et se rencontrent, par le biais du street-art, tout en contribuant à sa mise en valeur.

Un nouvel appel à projets du Fonds Suzanne et Louise Matelart est en cours. Les dossiers de candidature peuvent être introduits jusqu’au 9 novembre 2021.

%d blogueurs aiment cette page :