Le Festival International des Jardins livre son palmarès

Le palmarès 2020 des Prix du Festival International des Jardins au Domaine de Chaumont-sur-Loire a été décerné. La diversité, la créativité et la qualité des projets sont couronnées, pour la 7ème fois depuis la création du festival, par l’attribution de quatre prix. Avec l’attribution de ces prix, le Domaine accompagne dans leurs carrières des équipes de concepteurs souvent jeunes et toujours talentueux.

Espace naturel dédié à la création, à l’imagination, à la poésie et à la nature, où l’art dialogue avec l’histoire et la mémoire des lieux, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est, avec le Festival International des Jardins, un rendez-vous incontournable pour la présentation des travaux d’une nouvelle génération de paysagistes, de scénographes ou de jardiniers. En 29 saisons, près de 800 jardins ont été créés, prototypes des jardins de demain. À la fois mine d’idées et pépinière de talents, le festival redynamise l’art des jardins. Cette 29ème édition placée sous le thème des « Jardins de la Terre – Retour à la Terre Mère » a permis à des équipes de concepteurs venues du monde entier de rivaliser d’imagination, d’inventivité et d’audace.

Prix de la Création : « Solstice » réalisé par le concepteur franco-américain Nicholas Tomlan.

 

Prix Design et idées novatrices : « Drôle de Trogne » de l’équipe française composée de Soline Portmann et Romuald Bardot.

 

Prix Palette et harmonie végétales : « Le jardin Moray » des concepteurs belges Marie Preux et et Florent Kouassi, un jardin d’inspiration inca, composé de terrasses permettant de créer différents microclimats.

 

Prix Jardin transposable : « On récolte ce que l’on sème » de l’équipe française composée de Baptiste Gérard-Hirne, Emma Morillon et Philippe Allignet. Les visiteurs peuvent ici s’inspirer pour sublimer leur propre jardin.

 

Deux coups de cœurs ont été attribués à Régénération des Français Catherine Baas, Jeanne Bouët et Christophe Tardy, et au jardin hollandais Dans les Yeux de Mère Nature de Mark van der Bij et Louise Mabilleau, Karin ven Essen et Thyra Bakker.

 

Le jury a également souhaité décerner une Mention spéciale pour les jardins manifestes Planète fleurie des Chinois Sau Yin Wong et Pak Chuen Chan et Paysage de Feu des Brésiliens Carlos M. Teixeira, Daila Coutinho et Federico Almeida.

 

Crédit photo : Eric Sander.

%d blogueurs aiment cette page :