Le 17è jardin éphémère de Nancy

La 17è création du jardin éphémère de Nancy sur la place Stanislas par les jardiniers de la ville sera inaugurée le 11 septembre et proposée au public jusqu’au 1er novembre. Cette fois, les jardiniers ont planché sur « Terre ou désert », apportant leur vision d’une terre fertile alors que de nombreuses régions de la planète, soumises au réchauffement climatique, se désertifient semant la désolation.

Tous les ans, la direction des parcs et jardins imagine une nouvelle création autour d’une thématique liée à l’actualité et dévoilée au début de l’été : les voyages, l’histoire, le patrimoine, les villes jumelées, la science… Le jardin, qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes, se déclinera en 2020 sous l’aspect d’un œil géant avec une pupille en forme de rose des vents.

Cette fois, les jardiniers ont planché sur « Terre ou désert », apportant leur vision d’une terre fertile alors que de nombreuses régions de la planète, soumises au réchauffement climatique, se désertifient semant la désolation. Partant de ce constat, les équipes de jardiniers questionnent le public avec cette création en donnant une lecture sur le pourquoi de la situation et sur le comment apporter des solutions. Le végétal, l’arbre, le travail quotidien du jardinier respectueux des sols, des saisons et des écosystèmes, sont des alternatives connues, encore faut-il les mettre en place, les vivre.

Conçu dans une perspective durable avec des matériaux recyclés et des plantes qui agrémenteront ensuite d’autres espaces verts, le jardin éphémère est aussi une belle vitrine la préservation de la biodiversité. Un bel hommage à la tradition botanique de Nancy qui avait tant inspiré les artistes de l’Ecole de Nancy.

www.nancy.fr

%d blogueurs aiment cette page :