Lancement de l’opération «Un arbre par habitant» en Wallonie picarde

Pas moins de 350.000 arbres seront plantés, d’ici 2027 en Wallonie picarde, annoncent les 23 bourgmestres de Wallonie picarde. L’opération «Un arbre par habitant» sera cofinancée par la Région wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Province de Hainaut.

Le projet «Un arbre pour la Wallonie picarde» a été développé par les responsables du Parc naturel des plaines de l’Escaut et du COOPTIC-CRIE de Mouscron, un spécialiste des pratiques coopératives et des outils collaboratifs.

«Le territoire de Wallonie picarde se situe entre deux métropoles, celle de Lille et celle de Bruxelles. Il s’agit d’un jardin, d’un espace verdoyant. L’objectif est de planter 350.000 arbres, soit un arbre par habitant, mais pas n’importe quel arbre ni n’importe où! L’arbre est à la fois un outil de stockage du CO2 et de production d’oxygène. Aujourd’hui, tous les outils sont prévus avec les communes, les associations, les écoles, les parcs des Collines et de la plaine de l’Escaut, les citoyens et l’intercommunale Ideta. On est à présent dans un plan opérationnel. Tous les acteurs sauront aussi comment financer cette opération», a notamment expliqué Rudy Demotte, bourgmestre en titre de Tournai, qui présidait la réunion.

Ce projet, qui porte sur 10 ans, sera cofinancé par la Région wallonne via son plan «Prime Vert», la Fédération Wallonie-Bruxelles et la province de Hainaut. «En plus de ce qui existe déjà, la province interviendra avec un budget additionnel et récurrent de 210.000 euros par an, soit 75 centimes par habitant», a précisé Serge Hustache, président du Conseil provincial de Hainaut.

Un site internet sera désormais à disposition des communes qui, grâce à une fonction à intégrer à leur propre site web, pourront relayer le projet à leurs habitants. Des flyers seront fournis aux 23 communes de Wapi, invitées à divulguer le projet via leur bulletin communal.

Symboliquement le mardi 21 mars, jour du printemps, l’événement sera concrétisé dans l’entité de Beloeil par la plantation de 23 arbres. Les responsables communaux mais aussi les privés sont à présent invités à identifier les lieux où pourraient être plantés ces arbres. Une seconde opération sera menée en novembre prochain, lors de la semaine de l’arbre, dans les 23 communes de Wapi.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :