La Saline royale d’Arc-et-Senans / Un laboratoire des métiers du paysage [VIDEO]

La Saline royale d’Arc-et-Senans, ancienne manufacture de sel inscrite sur la Liste du patrimoine Mondial UNESCO, développe un projet d’aménagement paysager, Un Cercle immense, en s’inspirant de l’héritage de l’architecte LEDOUX, lui qui a rêvé, au 18e siècle, d’une ville idéale en forme de cercle autour de sa manufacture.

Dès la première esquisse du plan masse, Claude Nicolas Ledoux intègre des jardins vivriers pour les ouvriers. Depuis l’année 2001, ces potagers ont fait place à un Festival des jardins dont la thématique est renouvelée chaque année. Terrain d’expérimentation, espace de création, lieu de formation, ce Festival est un moment unique de partage de connaissances et de savoir-faire, en prise avec l’histoire d’un site d’exception. Ambitieux projet pédagogique, le Festival des jardins rassemble près de 400 élèves de France, de Belgique et de Suisse fédérés autour d’un objectif commun : redonner vie à 10 jardins.

En partenariat avec la Fédération Française du Paysage, l’EPCC Saline royale souhaite conduire son projet comme un véritable laboratoire des métiers du paysage de demain, engagé dans la recherche de solutions à la fois de haute qualité paysagère et architecturale, créatives, prospectives, visionnaires, durables et favorisant la biodiversité.

Le 2e demi-cercle, la Saline royale devient « Un Cercle immense »

Les jardins ephémères actuels du Festival seront transformés en 2021 en jardins permanents basés sur l’idée du jardin en mouvement de Gilles CLÉMENT. Ils seront répartis en 4 triptyques visitables toute l’année dont le centre d’intérêt est le végétal sous ses différents aspects. Ces jardins réalisés avec des établissements scolaires en lien avec l’équipe jardins seront visitables toute l’année et présenteront un intérêt à chaque saison.

Enfin, une promenade poétique permettra une déambulation dans l’oeuvre écrite de Ledoux. Les visiteurs accéderont au 2e demi-cercle grâce à des escaliers belvédères qui enjambent le mur d’enceinte du monument.

Des jardins pédagogiques propices aux ateliers, dont les thématiques font écho aux jardins en mouvement du 1er demi-cercle, seront réalisés : jardin des couleurs et des odeurs, jardin de plantes médicinales et aromatiques, jardin de céréales anciennes, potager en permaculture. Ce 2e demicercle accueillera les jardins éphémères du Festival pensés chaque année par les étudiants-paysagistes comme des laboratoires du paysage. Une prairie fleurie centrale menera à un jardin d’eau et une promenade comestible sera également proposée aux visiteurs.

L’ambition est de rendre enfin visible le rêve d’une ville idéale en forme de cercle, imaginée au 18e siècle par Ledoux, l’architecte de la Saline royale et faire de la Saline royale un lieu de référence international pour la création de jardins au XXIe siècle.

• Les jardins du Cercle immense seront dédiés à la transmission de connaissance (permaculture, céréales anciennes, plantes aromatiques et médicinales, traitement du sol, gestion de l’eau…), ils constituent le socle d’un projet pédagogique et citoyen ambitieux auquel nous associons plus de 400 élèves et 30 écoles chaque année.

• La priorité accordée au respect des ressources naturelles du site constitue à la fois un défi, une source de créativité et un tremplin d’apprentissage pour les étudiants : limiter au maximum l’imperméabilisation des sols, utiliser le paillage pour limiter l’assèchement des sols, développer le système de compostage au sein du site, privilégier les matériaux locaux et les espèces végétales ne nécessitant pas d’arrosage, etc. Classé Espace Naturel Sensible, et labellisée Refuge LPO, la Saline royale est gérée en zérophyto depuis 2014.

Biodiversité, l’engagement citoyen du paysagiste Gilles CLEMENT

Avec les paysagistes, Gilles CLÉMENT, Vincent MAYOT et Leïla TOUSSAINT, nous aménageons 20 jardins sur 15 hectares pour faire de la Saline royale une école du jardin planétaire alliant insertion, éducation, création et haute qualité environnementale, en créant un îlot de biodiversité unique dans l’Est de la France.

La biodiversité offre des services irremplaçables à l’humanité : oxygène, nourriture, médicaments. Aujourd’hui, l’utilisation planétaire des ressources pose des problèmes majeurs : changement climatique, effondrement de la biodiversité, or nous n’avons pas de deuxième planète.

Le jardin planétaire est un concept de Gilles CLÉMENT selon lequel la Terre est, à l’image d’un jardin, un espace clos et fini qu’il appartient à l’homme d’entretenir et de préserver. L’ambition de Gilles CLÉMENT est d’établir à la Saline une école du Jardin planétaire. L’enjeu est d’éveiller les potentiels individuels et collectifs, de partager les savoirs et les techniques pour produire avec le vivant, et non contre lui, afin de donner à tout un chacun les outils d’un mieux vivre, pour coopérer, s’entraider et construire ensemble un avenir plus durable et plus solidaire.

%d blogueurs aiment cette page :