Photo by Alfo Medeiros on Pexels.com

La présence d’arbres favorable au développement des enfants

Un groupe de chercheurs canadiens a exploité les données de 27 539 enfants de la naissance à 5 ans vivant à Vancouver. Des enseignants ont évalué, à partir d’un outil utilisé dans le développement à la petite enfance, plusieurs aspects : santé, bien-être, maturité émotionnelle, développement du langage, connaissances générales… Ces informations ont été couplées avec des données spatiales pour déterminer le niveau et le type de végétation dans l’environnement des enfants.

Les résultats révèlent qu’un niveau élevé de végétation dans son environnement (pelouse ou arbres) est associé à de meilleurs scores de développement de l’enfant. Ce lien est particulièrement présent chez les enfants vivant à proximité d’espaces contenant des arbres plutôt que de la pelouse. Au contraire, ceux vivant dans des espaces pavés affichent un niveau de développement moindre.

Au-delà de l’impact sur la qualité de l’air, la température ou encore la biodiversité, remplacer des zones pavées par des zones arborées contribuent au bien-être et au développement des enfants.

Source: Barcelona Institute for Global Health (ISGlobal)

%d blogueurs aiment cette page :