La biodiversité dans les parcs historiques

Les parcs historiques de par leur diversité, leur étendue et leur composantes offrent en effet des milieux favorables à la présence de la biodiversité ainsi qu’au maintien et au développement de réseaux écologiques. 

En 2021, les gestionnaires de parcs et jardins historiques ont été sollicités pour participer à un projet sur la biodiversité, piloté par Nathalie de Harlez de Deulin, historienne des jardins, et Grégory Mahy, professeur Uliège, Unité Biodiversité et Paysage (Gembloux), avec Alexis Billon et Driss Chiab, diplômés en Architecture du Paysage (ULiège). Ce sont plus de 70 propriétaires et gestionnaires (privés/publics) qui ont répondu favorablement à l’appel lancé durant l’été 2021. Cette large participation offre une bonne représentation du patrimoine paysager du pays dans sa grande diversité historique, paysagère et contextuelle.

Durant l’année académique 2021-2022, un nombre significatif de ces parcs feront l’objet d’études exploratoires. Concrètement, des évaluations sur la biodiversité présente dans les parcs et jardins historiques seront réalisées et des actions de sensibilisation seront menées auprès des gestionnaires en vue d’une gestion plus durable de leur domaine. Le projet comprend un volet pédagogique dans le cadre de la formation des étudiants en architecture des jardins, architecture du paysage et bioingénieurs afin d’intégrer les contraintes liées à l’érosion de la biodiversité et les conséquences du réchauffement climatique dans la gestion de parcs historiques à valeur patrimoniale.

A l’automne 2021, cinq promotions d’étudiants de la Haute Ecole Charlemagne (Isia Gembloux) et de l’Université de Liège (Gembloux Agro Bio-Tech) ont déjà réalisé des études ciblées sur une sélection de parcs et jardins historiques situés dans les trois régions du pays. 

Parmi les différents axes de recherches empruntés, on peut citer la réalisation d’inventaires de terrain et d’analyses cartographiques, l’analyse des valeurs paysagères et patrimoniales spécifiques des parcs étudiés ou encore l’identification de conflits potentiels de gestion de la biodiversité présente face aux exigences/contraintes de la conservation d’un patrimoine historique et paysager protégé.

Une journée de rencontre

Le samedi 23 avril 2022 aura lieu une journée de rencontre à destination des propriétaires et gestionnaires des parcs et jardins. L’objectif principal est d’informer et de soutenir les propriétaires et gestionnaires de parcs et jardins historiques désireux de s’inscrire dans une démarche de connaissance des valeurs de biodiversité de leur propriété et de la gestion durable de leur patrimoine historique et paysager. 

Pour en savoir plus sur le projet et sur cette journée, consultez le site dédié au projet .

%d blogueurs aiment cette page :