Jardins et espaces verts au service de la lutte contre la solitude

Dans le cadre de sa stratégie de lutte contre la solitude, le Royaume-Uni explore la possibilité pour les médecins de prescrire des activités sociales, telles que le jardinage et l’art, aux personnes isolées.

 

«Nous observons de façon générale une fragmentation du lien entre les individus, pas seulement au Royaume-Uni – et actuellement, il y a un intérêt significatif à travers le monde dans ce que nous faisons pour combattre la solitude. », indique Tracey Crouch, en charge du «Ministère de la Solitude» créé en début d’année.
Le gouvernement britannique reconnaît par ailleurs l’importance des espaces verts pour tisser des relations sociales. Les espaces verts, tout comme les places, apparaissent comme des infrastructures communautaires où les gens peuvent créer du lien social. La stratégie prévoit d’utiliser le potentiel des espaces communautaires sous-exploités, y compris les parcs locaux.

Des recherches menées dans différents pays montrent que la présence d’espaces verts favorise le bien-être et les interactions sociales. Cependant, l’un de ces travaux indique aussi que mettre les espaces verts au service de la lutte contre l’isolement social nécessite des investissements, non seulement à travers la fourniture de services de base (wc publics, personnel de sécurité, cafés) mais aussi pour l’entretien des espaces verts et la création ou l’encadrement d’activités communautaires.

Le jardinage communautaire encadré par des professionnels est un moyen essentiel de mettre les espaces verts au profit de la lutte contre la solitude et de l’amélioration du bien-être physique et mental des individus.

%d blogueurs aiment cette page :