Edison Lite, « Un nouveau modèle d’habitat » à Paris [VIDEO]

Lauréats de l’appel à projets innovants « Réinventer Paris 1 », les logements du programme Edison Lite ont été livrés par l’agence Manuelle Gautrand Architecture dans le 13e arrondissement de Paris. Avec l’ambition de proposer « un nouveau modèle d’habitat », cet immeuble fait la part belle aux espaces partagés et à un certain retour à la nature.

Proposer « un nouveau modèle d’habitat », telle est l’ambition du programme Edison Lite, lauréat de l’appel à projets innovants « Réinventer Paris 1 ». Livré par l’agence Manuelle Gautrand Architecture et le BUREAU BAS SMETS (paysagiste) l’immeuble de 21 logements situé au 71 de l’avenue Edison, dans le 13e arrondissement de Paris, repose sur trois principes qui se veulent novateurs :

–  offrir 20% de surfaces en plus qui sont programmées et partagées avec les habitants ;
–  les accueillir dans un cadre ou la nature préexiste avant leur arrivée (largement plantée pendant les travaux, l’architecture du projet intègre 290 jardinières et un grand potager sur le toit) ;
–  créer des logements sur-mesure où les futurs habitants ont pu participer à la programmation et à la conception de leur logement.

Des espaces partagés entre les habitants

Ces espaces communs ont été imaginés sous la forme d’un parcours, qui accompagne les habitants et leur permet de se rencontrer depuis le sous-sol jusqu’au toit. Il leur offre des lieux et des programmes qu’ils n’auraient jamais pu s’offrir seuls.

En partie basse de ce parcours, au niveau -1, se trouve un grand atelier, permettant aux habitants de bricoler à proximité de leur cave, puis au rez-de-chaussée le local vélo sécurisé accessible depuis le grand hall commun. Au niveau 6, le projet intègre une vaste surface comprenant un solarium orienté plein sud et une cuisine ouverte orientée à l’ouest. Au niveau 7 se trouve un potager de 150 m² avec une vue à 360 degrés.

Une étroite relation avec la nature

La végétation importante des espaces communs se poursuit dans les espaces privés.  Situé sur une parcelle ténue, entourée de bâtiments parfois imposants, les façades sont à la fois très vitrées mais également très végétalisées afin de créer un filtre et masquer les vues directes.

Ainsi ce sont 290 grandes jardinières qui ponctuent les baies vitrées de la façade, avec une moyenne de 14 jardinières par logement, soit 10 m² de terre végétale par logement en incluant les jardinières et le potager partagé. Dans les jardinières ont été plantés 310 pieds de passiflore qui « appartiennent » à la copropriété, ainsi que 4 320 bulbes et 1 418 luzules quant à elles privatives. Le total des plants mis en œuvre avant l’arrivée des résidents s’élève donc à plus de 6 000, ce qui permet aux habitants d’avoir un paysage végétal dès leur arrivée.

Le toit-potager de 150 m² est divisé pour que chaque habitant ait un espace dans lequel il va pouvoir imaginer et planter un potager comestible.

Des logements sur-mesure

Edison Lite est aussi un immeuble de logements « sur mesure », coconçus avec ses futurs acquéreurs. Ces derniers ont été sélectionnés au travers d’une grande manifestation d’intérêt qui a été organisée et pilotée par la plateforme HABX. Dans un premier temps, l’agence a échangé avec les habitants retenus pour les orienter dans le choix de localisation de leur appartement dans le futur bâtiment, puis ensuite pour les guider dans l’aménagement intérieur de leur logement.

 

 

Photos: @ Luc Boegly

%d blogueurs aiment cette page :