CIVA / Visites guidées gratuites de cimetières bruxellois

Durant trois weekends en juin et septembre, le CIVA vous invite à partir à la découverte des plus beaux – et parfois méconnus – espaces verts de la capitale. Au programme du premier week-end : des visites guidées gratuites de cimetières bruxellois d’exception et de leur biodiversité.

 

Cimetière de Watermael-Boitsfort
De ce cimetière adossé à la Forêt de Soignes émane un charme pittoresque, comme à l’orée d’un village. Un jeu de topographie atypique et une galerie funéraire d’un blanc immaculé sont les éléments saillants de cette nécropole peu connue, où reposent des personnalités célèbres comme Adolphe Stoclet ou Rik Wouters. Un vaste panorama laisse le regard divaguer vers la lisière des bois et les toitures pittoresques du Coin du Balai.

Cimetière de Laeken
Surnommé le petit « Père Lachaise bruxellois », le cimetière de Laeken a de quoi émerveiller. Internationalement connu pour la richesse de son patrimoine funéraire, ce musée à ciel ouvert est aussi un havre de biodiversité. Une plongée dans l’atelier du sculpteur Ernest Salu constituera le point d’orgue de cette visite insolite.

Cimetière de Bruxelles (Evere)
Le cimetière de Bruxelles est le plus vaste des cimetières de la capitale. Avec ses 38 hectares, c’est un véritable parc paysager totalement novateur à l’époque de sa création. Venez découvrir ses méandres, ses haies et ses monuments funéraires, sertis dans un majestueux écrin arboré. Une historienne de l’art et une architecte paysagiste vous feront découvrir l’histoire de ce lieu hors du commun.

Cimetière de Schaerbeek
Au-delà de sa fonction première, cette nécropole s’est métamorphosée en un lieu arboré bruissant de vie animale et végétale. La biodiversité s’y est enrichie au fil des années, le lieu recensant une infinie variété de plantes. L’aménagement de zones de valeur écologique y attire nombre d’espèces, notamment des oiseaux. Situé à la limite des communes d’Evere et de Woluwe-Saint-Etienne, ce magnifique cimetière-parc dessiné par René Pechère est inspiré des plus beaux exemples européens.

Cimetière du Dieweg Uccle
Le cimetière du Dieweg est l’un de ces lieux insolites de la région bruxelloise. Désaffecté en 1958 puis classé en 1997, il est reconnu comme zone verte de haute valeur biologique. Peu entretenu, il s’est transformé au fil du temps, et une incroyable diversité de plantes a pris possession du lieu, envahissant les ferronneries et les monuments en ruine. Dans ce décor mystérieux conciliant nature et architecture, la visite vous plongera dans l’histoire et la biodiversité, et donnera un aperçu du rôle essentiel des cimetières au sein du maillage vert de la région.

Plus d’info et inscriptions: civa.brussels

%d blogueurs aiment cette page :