Bruxelles verse une prime aux habitants qui végétalisent leur façade

La Ville de Bruxelles accorde à ses habitants des primes afin de les encourager dans leur démarche visant une meilleure gestion des déchets ménagers, la verdurisation de leur quartier ou une maîtrise de leur consommation d’énergie et d’eau. Tant pour les particuliers que pour les entreprises, la Ville octroie également, dans le cadre de son Plan Climat, des primes pour végétaliser les toitures, installer des chauffe-eau solaire, perméabiliser les sols, récupérer l’eau de pluie ou encore la laisser s’infiltrer dans le sol.

 

Implantation d’une plante grimpante en façade
Une plante grimpante qui recouvre la façade d’un bâtiment offre de nombreux avantages.

Si vous souhaitez végétaliser la façade rue de votre habitation, le service des Espaces Verts peut vous y aider en prenant en charge :

• la préparation de la fosse de plantation devant la façade (enlèvement de la dalle de trottoir ou des pavés)
• la fourniture et l’installation de la plante, à choisir parmi une vingtaine d’espèces utiles pour la biodiversité (voir liste) en fonction du stock disponible
• la mise en place, si nécessaire, d’une protection (corselet) autour de la plante

Prime pour une (vermi)compostière
La Ville de Bruxelles accorde à ses habitants (une prime pour une (vermi)compostière. Le montant de la prime communale est fixé à 75% du prix d’achat de la compostière (fût, silo, bac…) avec un maximum de 50 euros par compostière et par ménage. Et quand on n’a pas de jardin, la solution réside dans le vermicompostage. La vermicompostière peut être placée dans la cuisine, la cave, le garage… C’est la solution idéale pour le compostage en appartement. Dans ce cas, le montant de la prime est fixé à 100% du prix d’achat de la vermicompostière avec un maximum de 100 euros par vermicompostière et par ménage.

Prime pour une toiture verte
L’installation de toitures vertes, réalisées de préférence avec des plantes indigènes, sur les toits de bâtiments offre divers avantages. Le montant de la prime communale est fixé à : 20 euros/m2 pour les toitures vertes extensives, 30 euros/m² pour les toitures intensives, 25 euros/m² pour les toitures « intermédiaires »

Maximum de 3.500 euros par bâtiment et par période de 5 ans. Une superficie de minimum 2 m2 sera prise en considération. Une majoration de 10% du montant au m2 sera accordée pour les travaux réalisés par une entreprise d’économie sociale, par une entreprise de travail adapté ou par une entreprise d’insertion sociale. Une majoration de 20% du montant au m2 sera accordée pour les toitures vertes visibles de minimum 5 bâtiments. L’intervention de la commune ne pourra excéder 100% de l’investissement.

Prime pour un système d’infiltration des eaux de pluie dans le sol
La Ville de Bruxelles octroie une prime pour l’aménagement d’un système d’infiltration des eaux de pluie dans le sol, relié à une descente d’eau de pluie. Celui-ci peut être de différents types (noue, fossé, tranchée d’infiltration avec matériaux drainant, bassin sec, bassin en eau, raccordement à un système public ou communautaire d’infiltration). Les puisards ne sont pas concernés par la prime. Plusieurs dispositifs peuvent être combinés entre eux (jardin de pluie). Les aménagements incluant des plantes exotiques invasives sont exclus de cette prime.

Le montant de la prime communale est fixé à 75% du montant des travaux (avec un maximum de 500 euros). Une majoration de 10% du montant sera accordée pour les travaux réalisés par une entreprise d’économie sociale, par une entreprise de travail adapté ou par une entreprise d’insertion sociale. Une majoration de 10% de la prime sera accordée pour la plantation de plantes favorisant la biodiversité (plantes indigènes, mellifères,…). L’intervention de la commune ne pourra excéder 100% de l’investissement.

www.bruxelles.be

%d blogueurs aiment cette page :