Attention à l’algue bleue

L’eau crée une plus-value dans nos villes, en y apportant souvent une touche de fraîcheur bienvenue en été. Mais le soleil et la chaleur peuvent être à l’origine de nombreux problèmes, qui obligent parfois les villes et communes à arrêter leurs fontaines et interdire leurs plans d’eau. Alors soyez proactifs et prévenez les difficultés dès l’installation.

Les cyanobactéries ont régulièrement fait les gros titres l’été dernier. Des étangs de baignade ont dû être interdits et des mises en garde concernant canaux et rivières ont été publiées. Mais les cyanobactéries constituent un danger également dans les petits étangs et les plans d’eau décoratifs. Les toxines qu’elles libèrent peuvent être nocives pour l’homme comme pour l’animal. Pourtant, Ralf Zehner, directeur d’Oase Pompes, explique que l’on peut prévenir ce cortège de désagréments.

« Les algues bleues et autres germes pathologiques dans les eaux dormantes ne sont pas une nouveauté, mais le phénomène a tendance à se multiplier en raison des températures plus extrêmes et surtout des périodes de grande chaleur prolongées. Il est important que l’entrepreneur paysagiste en tienne compte dès le début et réalise les installations de purification nécessaires. Il existe assurément des dispositifs de prépurification UVC durables et écologiques. Et ce pour tous les groupes cibles : du propriétaire particulier aux services publics des villes et communes. »

l'algue bleue cyanobactérie piscine étangs de baignade rivière plans d'eau décoratif CG Concept Annuaire 2020
© Vlad Hilitanu

Plus d’informations ? www.oase-livingwater.com

%d blogueurs aiment cette page :