Application dans le sol d’engrais à base de chaux Oenosan

Oenosan, l’engrais à base de chaux certifié bio basé sur la nanotechnologie, a déjà été adopté par plus de 85 services publics en charge des espaces verts en Flandre. Chaque chef de service fixe ses priorités : économie d’eau, lutte contre les mauvaises herbes ou renforcement de l’immunité. Pour obtenir ces effets, Oenosan est habituellement pulvérisé sur le feuillage, mais des résultats spectaculaires peuvent aussi être obtenus en appliquant l’engrais directement dans le sol.

CG Concept, la revue spécialisée sur les espaces verts et l'urbanisme. Oenosan, l'engrais à base de chaux certifié bio basé sur la nanotechnologie, a déjà été adopté par plus de 85 services publics en charge des espaces verts en Flandre.
Replantation de saules têtards adultes traités avec Oenosan directement sur le système racinaire, bibliothèque de Sijsele (Damme), le 21 février 2019, avant la « Semaine de l’abeille ». Le jardin de la bibliothèque de Sijsele est devenu le plus beau jardin apicole de Flandre. Tous les arbres ont repris et sont en parfaite santé. Photo: Chantal Van Rie, cheffe du service Espaces verts de la ville de Damme.

La problématique de la plantation d’arbres

La plantation d’arbres est un investissement à long terme. L’objectif est de laisser en héritage aux générations futures un environnement en pleine santé. Mais il n’est pas rare que la plantation n’évolue pas comme on l’espérait. Au bout de deux ans environ, la jeune pousse commence à présenter des défauts : flétrissement de la couronne, chute prématurée des feuilles et aspect désolant. La réalité est qu’à la plantation, les racines fines, appelées capillaires, sont perturbées, voire détruites dans de nombreux cas. Le potentiel de survie dépend largement de la capacité de
restauration du système capillaire pour autant que les nématodes nuisibles (vers parasites) ne viennent pas tout détruire. Et plus l’arbre a déjà une certaine taille à la plantation, plus les problèmes s’aggravent.

L’étude du PCS de Destelbergen

Le pionnier absolu dans cette matière est Stefaan De Smet, du service Administration des infrastructures — Exécution de la ville d’Audenarde. Après des essais réussis, le Centre provincial de culture ornementale de Destelbergen a lancé une étude scientifique en mai 2018 sur une population statistiquement significative. Oenosan a été mélangé en différentes concentrations à 100 litres de terreau afin de déterminer le dosage optimal.

CG Concept, la revue spécialisée sur les espaces verts et l'urbanisme. Oenosan, l'engrais à base de chaux certifié bio basé sur la nanotechnologie, a déjà été adopté par plus de 85 services publics en charge des espaces verts en Flandre.
© Oenosan

Il est très important que les valeurs d’EC, reflétant le métabolisme de la plante, augmentent de manière significative. Plus elles sont hautes, plus les chances de survie de l’arbre, de la plante ou de la fleur augmentent : la formation de racines fines est en effet stimulée. La valeur du pH du sol augmente également, ce qui semble dissuader les nématodes nuisibles. Le calcium s’équilibre à son tour. On peut déduire de ce test que la dose optimale est de 200 g/100 l. Les arbres sont livrés racines nues ou en motte. Un problème supplémentaire se pose dans ce dernier cas. En effet, les nutriments sont parfois incorporés dans la motte de sorte que l’arbre devient « paresseux » et poursuit le développement de son système racinaire à l’intérieur de cette motte. Lorsque les nutriments sont épuisés, les problèmes commencent. Dans certains cas, le système racinaire existant n’a ni l’envie ni l’énergie suffisante pour essayer d’aller chercher la nourriture dans le substrat environnant. C’est ici qu’intervient Oenosan. Épandre le produit dans le trou de plantation incite la nouvelle plantation à développer ses racines plus en profondeur. Dans le cas de racines nues, il suffit de saupoudrer le système racinaire existant avec Oenosan. Chantal Van Rie, cheffe du service vert de la ville de Damme, l’a démontré avec brio lors de la transplantation de saules têtards adultes vers la bibliothèque de Sijsele en 2019.

Bart Verkest | Chef du service Espaces verts de la ville de Tielt.

Étude de cas : ville de Tielt — Contribution de Bart Verkest, chef du service Espaces verts

Depuis plusieurs années, le service Espaces verts de la ville de Tielt est passé à la vitesse supérieure en matière de gestion respectueuse de la nature. Les arbres sont notamment manipulés de manière réfléchie. Les arbres qui déclinent ou qui sont endommagés par une tempête ne sont pas arrachés. Grâce à un élagage ciblé, ces arbres sont préservés le plus longtemps possible. Dans une telle phase de leur vie, ils offrent une grande valeur ajoutée écologique à l’environnement. Cet avis est soutenu par l ensemble du collège des échevins et en particulier par l’échevine des espaces verts, Roos Tack.

La méthode de taille est indispensable afin de préserver le paysage urbain : les grandes lésions causées par la taille ou l’élagage doivent être discrètes. La taille dite « coronet » imite le bris naturel d’une branche. Cette méthode vise à empêcher que l’écimage soit considéré comme normal. La coupe Coronet est même utilisée en plein centre-ville. Dans un environnement plus naturel, nous appliquons parfois la méthode dite « fracture pruning » qui consiste à laisser les branches charpentières s’arracher. Je prépare soigneusement chaque opération, en collaboration avec Stijn Decavele (ETW – Boomverzorger), ce qui permet de définir la stratégie à suivre. Périodiquement, un marché public est émis avec les spécifications correspondantes pour la gestion naturelle des arbres de Tielt et de sa banlieue.

CG Concept, la revue spécialisée sur les espaces verts et l'urbanisme. Oenosan, l'engrais à base de chaux certifié bio basé sur la nanotechnologie, a déjà été adopté par plus de 85 services publics en charge des espaces verts en Flandre.
Jardinières sur la grand-place de Tielt traitées avec Oenosan : des milliers de litres d’eau économisés, un budget raisonnable et des fleurs à profusion qui restent belles longtemps. Photo: Bart Verkest, expert du service Espaces verts de la ville Tielt.

 

S’il est prévu de planter des arbres sur le domaine public dans des zones résidentielles ou de nouveaux lotissements, le service Espaces verts sera impliqué dès la phase de conception afin d’offrir le soutien technique nécessaire et d’arriver à une conception réfléchie. Lors de la plantation de nouveaux arbres, l’aménagement du site est très important afin d’augmenter les chances
de réussite. Un espace suffisant sous-terre est indispensable ; lors de la plantation de nouveaux arbres, nous prévoyons un mélange de terre et de compost de haute qualité auquel nous ajoutons un certain pourcentage d’ Oenosan.

Le compost (herbes, feuilles, résidus de haies, bois déchiquetés et autre composants précieux) provient de nos travaux d’entretien communaux. De cette façon, nous sommes certains de l’absence de traces de pesticides dans le compost. Nous utilisons Oenosan depuis des années et le produit s’inscrit dans notre approche durable des espaces verts et de la gestion écologique.

La première prise de contact avec Oenosan fut une application sur une nouvelle plantation d’arbres de forêt mixtes afin de réduire le pourcentage d’arbres morts. Après ce test réussi, nous avons
commencé à travailler avec Oenosan sur toutes nos nouvelles plantations de bois, ainsi que dans nos quatre cimetières verts transformés. Cela a permis d’obtenir des plantes plus saines avec un faible taux de pertes et une moindre quantité de mauvaises herbes. Les plantes annuelles dans les jardinières sur la grand-place résistent mieux à la sécheresse.

Au début de 2018, nous avons transplanté 17 grands érables champêtres. Ces arbres n’ont pas été préparés pour être replantés en cette saison sèche. Pour cette opération, nous avons également utilisé Oenosan afin d’augmenter les chances de succès. En partie grâce à un bon suivi, tous ces arbres ont survécu. Cette saison de plantation, nous nous concentrons plus que jamais sur des
plantations nouvelles et durables. En ces temps incertains, il est hautement important de garantir un cadre de vie vert, certainement pour offrir des perspectives aux générations futures.

Oenosan, c’est contagieux !

Certains services responsables des espaces verts font preuve de créativité et découvrent de nouvelles applications ou méthodes de travail. Par exemple, la municipalité de Sluis a fait l’acquisition d’un terrain de l’autre côté de la frontière, en Zélande (Pays Bas), et a directement ajouté Oenosan à la terre. Résultat ? Une économie de main d’oeuvre, un gain de temps et des dépenses évitées. La commune de Riemst encourage aussi ses sous-traitants à inclure le produit dans leur programme.

C’est contagieux, car c’est ainsi que les jardiniers, les arboriculteurs et le grand public entrent en contact avec ce produit unique. Oenosan : matière à réflexion !

www.oenosan.be


AGRAPHYT NV
GISTELSE STEENWEG 128B
B8460 OUDENBURG-WESTKERKE
+32 479 01 3976
[email protected]

 

%d blogueurs aiment cette page :