Palmarès 2021 des Prix du Festival International des Jardins [VIDEO]

Espace naturel dédié à la création, à l’imagination, à la poésie et à la nature, où l’art dialogue avec l’histoire et la mémoire des lieux, le Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire est, avec le Festival International des Jardins, un rendez-vous incontournable pour la présentation des travaux d’une nouvelle génération de paysagistes, de scénographes ou de jardiniers. Depuis 1992, plus de 800 jardins ont été créés, prototypes des jardins de demain. À la fois mine d’idées et pépinière de talents, le Festival redynamise l’art des jardins. Cette édition 2021, placée sous le thème du « Biomimétisme au Jardin – La Nature, source infinie d’inspiration » a permis à des équipes de concepteurs venues du monde entier de rivaliser d’imagination, d’inventivité et d’audace.

La diversité, la créativité et la qualité des projets sont couronnées, pour la 8ème fois depuis la création du Festival, par l’attribution de quatre prix. Avec l’attribution de ces prix, le Domaine accompagne dans leurs carrières des équipes de concepteurs souvent jeunes et toujours talentueux. Le jury, composé d’artistes, de paysagistes, de journalistes, de critiques d’art, de pépiniéristes et de jardiniers, s’attache à prendre en compte tous les aspects de chaque jardin.

 

Le prix de la Création récompense le jardin L’autre rive réalisé par Manon Cadoux, paysagiste conceptrice DPLG.

 

Le prix Design et idées novatrices récompense Le jardin zèbre de Stanislas Jung, Laurian Gascon et Etienne Vazzanino, paysagistes DPLG.

 

Le prix Palette et harmonie végétales récompense Le Petit Pays des Larmes des concepteurs néerlandais Eva Willemsen et Frits Van Loon, architectes-paysagistes, Carolien Barkman, conceptrice de jardin, et Ellert Haitjema, artiste plasticien.

 

Le prix Jardin transposable récompense le jardin Territoire de Bocage d’Élodie Stephan, designer fondatrice du Studio Klazo et Manon Navarro, designer.

 

Un coup de cœur a été attribué à Tout est connecté des étudiants tchèques Háta Enochová, Marek Kratochvíl, Petr Stojaník et Jan Trpkoš, sous la direction de leur enseignant Vladimir Sitta, chef de département d’architecture paysagère à l’Université de Prague.

Le jury a également souhaité saluer la tenue exceptionnelle des jardins interstitiels et hors concours, grâce au travail remarquable de toute l’équipe des jardiniers du Domaine, et ce, pour la deuxième année consécutive, dans des conditions particulièrement contraintes et difficiles.

 

%d blogueurs aiment cette page :