« Yes we plant » le long des voies d’eau et des routes

20 000 arbres et arbustes vont être plantés le long des voies hydrauliques, des routes et des autoroutes, ainsi que sur certaines aires autoroutières régionales. Une contribution de plus au challenge « Yes we plant » qui vise la plantations de 4000 km de haie et/ou 1 million d’arbres pour sauvegarder la biodiversité en Wallonie.

Les abords de nos infrastructures constituent une part importante de la trame verte régionale. En vue de préserver et favoriser la biodiversité, le SPW Mobilité et Infrastructures veut désormais s’inscrire dans une gestion raisonnée et durable du patrimoine paysager alliant les enjeux environnementaux, l’équilibre des coûts de gestion ainsi que le confort et la sécurité des usagers et des agents. De quoi stimuler également l’image de marque de la Wallonie et son développement touristique et économique.

Dans cette perspective, la direction des Études environnementales et paysagères a lancé une trentaine de marchés publics pour près de 1,5 million € auprès d’entreprises spécialisées en plantations dans l’espace public. Il s’agit de respecter notamment le principe du bon arbre au bon endroit et d’associer un entretien des arbres durant les 5 premières années.

Ces budgets seront octroyés dans le cadre du Plan Infrastructures et Mobilité pour Tous pour recréer nos alignements d’arbres ou via la participation au challenge Yes we plant, pour renouer avec le maillage écologique.

Ce premier pas représente des plantations sur un linéaire de plus de 32 km, pour un total de plus de 20 000 arbres et arbustes. Les lieux visés sont le long des voies hydrauliques, des routes et des autoroutes, ainsi que sur certaines aires autoroutières régionales. Ces actions seront répétées tout au long de la législature.

Source: wallonie.be

%d blogueurs aiment cette page :